Ut4M 2021 : 13 courses, 138 combinaisons pour une aventure unique

La multiplicité des courses, c’est ce qui fait de l’Ut4M un ultra-trail unique ! Avec 138 combinaisons de courses et des distances de 10 à 169km entre le 15 et le 18 juillet 2021, chaque participant compose son Ut4M à sa manière. Paysages minéraux, refuges cachés, lacs de montagne, chemins à flancs de falaises ou une vue spectaculaire de Grenoble la nuit, découvrez dès maintenant un avant-goût des sentiers pour composer « votre » Ut4M en 2021. Continuer la lecture

Ultra-Trail® World Tour : un début de saison historique

Ce week-end a eu lieu le deuxième événement du circuit Ultra-Trail®World Tour, avec le Tarawera Ultramarathon en Nouvelle-Zélande où les coureurs locaux sont montés sur le podium du 102 km. Cette semaine a également marqué la fin du premier événement de la saison, le HK100 Flex, lancé le 16 janvier en réponse aux restrictions sanitaires. Cette édition virtuelle a attiré des coureurs du monde entier qui rejoignent ainsi l’UTWT Virtual Club.

L’année extraordinaire qui vient de s’écouler a sans aucun doute modifié la manière dont les événements sportifs sont organisés, mais cela a aussi ouvert de nouvelles possibilités pour organiser des courses virtuelles et engager la communauté différemment. Le succès du HK100 Flex montre que les courses virtuelles sont viables et permettent de se challenger les uns les autres dans le monde entier. La distance de 103 km a vu plus de 99% des participants terminer leur challenge dont plus de 25% de femmes. Les records ne sont pas tombés pour autant, et il faudra peut-être attendre le retour de l’événement en 2022 pour que les athlètes puissent réaliser de meilleures performances.

HK100 Flex 103km
Femmes

  1. Wai Yin CHIU
  2. Tsz Man CHUNG – 鍾芷蔓
  3. Shi Qiong LIANG

Hommes

  1. Ho Chung WONG
  2. Guillaume PERROT
  3. Chi Shing YEUNG – 楊志成

De retour sur les sentiers de Rotorua, le Tarawera Ultramarathon a accueilli uniquement les coureurs locaux sur son parcours emblématique de l’île kiwis. Les faits de course n’ont pas manqué : Ruth Croft est entrée dans l’histoire en devenant la première athlète féminine à remporter le 102 km. Ce faisant, elle a également établi un nouveau record féminin avec un temps impressionnant de 9:21:03. L’athlète de 32 ans originaire de Greymouth a pris la tête de la course vers la mi-parcours et est restée en tête jusqu’à la fin, où elle a terminé avec 18 minutes d’avance sur Rhys Johnson, deuxième. Ruth Croft a également battu le record établi en 2019 par Courtney Dawaulter, la tenante du titre de l’UTWT 2019. Konoka Azumi franchit la ligne en 10:12:09, suivie par Sue Crowley troisième en 10:56:28.

Chez les hommes, c’est le coureur de Rotorua, Rhys Johnston qui remporte le 102 km, en franchissant la ligne d’arrivée en 9:39:29. Un retour impressionnant pour l’athlète qui a subi une grave blessure en VTT l’année dernière, et qui a dû courir contre la montre pour être en forme sur la ligne de départ. Chris Sanson termine à la troisième place en 9:42:46, avec moins de trois minutes d’avance sur Simon Cochrane. Au même titre que les élites, la communauté de l’Ultra-Trail® World Tour soutient les coureurs amateurs avec une mention spéciale pour Rob Hammington, 75 ans, qui a terminé la course en 28 heures et 35 minutes.

Tarawera Ultramarathon – 102km
Femmes
1– Ruth Croft – 9:21:03
2– Konoka Azuma – 10:12:03
3– Sue Crowley – 10:56:28

Hommes
1– Rhys Johnson – 9:39:29
2– Chris Sanson – 9:42:46
3– Simon Cochrane – 9:45:06

 

Sports classiques vs sports extrêmes : quels choix pour se divertir ?

Quand on entend le mot sport, il vient souvent en tête une idée de jeux, d’amusement, peu importe le type de sport pratiqué. Le choix d’un sport est le principal défi pour toute personne voulant s’adonner à une nouvelle activité de divertissement. Et oui, vu la disparité en termes de catégories et de styles de sports, il existe plusieurs critères à mettre en valeur pour bien choisir son futur terrain de jeu. Décider entre les sports classiques et les sports extrêmes relève d’une adaptation aux conditions entourant la discipline ; ce qui corse un peu le choix.

Le premier pilier de choix d’un sport est l’amour et la passion. En ce qui concerne les sports classiques et les sports extrêmes, nous vous proposons quelques critères qui pourront vous aider à orienter votre décision. C’est pour cela qu’il est primordial de connaître le pour et le contre de l’activité sportive que vous allez entreprendre.

Les sports extrêmes

Ce que vous gagnez dans la pratique d’un sport extrême

Vous avez sans doute déjà entendu la fameuse expression “le monde appartient aux audacieux ». Et oui, si vous êtes amateur de sensations fortes, d’aventures et d’intenses poussées d’adrénaline, vous serez le premier servi. Les sports comme le surf, le freestyle de motocross, le skateboard, l’escalade et tant d’autres animeront en vous une exaltation des plus vertigineuses.

Certes, ces sports sont moins fédérateurs, cependant leur pratique est associée à un certain prestige.

Outre le développement de votre propre courage, le sport extrême est le meilleur moyen de se bâtir une bonne confiance en soi. Surpasser ses limites est la devise des sports extrêmes.

Toujours sur l’aspect développement personnel, les sports extrêmes sont un outil formidable pour apprendre à vivre pleinement le moment présent.

Difficile de penser à vos plats favoris lorsque vous êtes sur le point de sauter d’un avion ou quand vous dévalisez une montagne à vélo ! De plus, les sports d’adrénaline permettent d’aiguiser la concentration sur une tâche.

Inconvénients des sports extrêmes

Les sports extrêmes regroupent les sports à haut risque. Il est donc fortement conseillé aux non-initiés de s’entraîner préalablement avant de se lancer directement sur le terrain. Un formateur et expert dans le domaine sera d’autant plus profitable.

Assez onéreux, les sports extrêmes requièrent du matériel comme les planches à voile, les vélos tout terrain, le wingsuit, etc. De plus, certains d’entre eux nécessitent une complétion de certaines conditions environnementales comme la neige, un temps ensoleillé, des vagues, etc.

Les sports classiques

Les sports classiques suscitent un intérêt grandissant mondial.

Il suffit de jeter un œil sur les sites de pronostic tel que www.protipster.fr, pour s’apercevoir à quelle point ces sports déchaînent toujours plus de passions et qu’ils génèrent des sommes colossales.

Si vous voulez lésiner sur vos moyens, nous vous conseillons de vous concentrer sur les sports classiques tels que le football, le tennis, le basketball, etc. En effet, certains sports classiques sont accessibles à tous et n’importe où. N’ayant aucunement besoin d’investissement tels que les voyages dans les terres malaisiennes ou l’attente de l’hiver pour pouvoir se divertir. Pour le foot par exemple, il ne vous suffira que de vous munir d’un ballon et d’enfiler vos chaussures pour profiter de cette activité sportive.

De plus, les sports classiques permettent d’effectuer une activité physique sans surexploiter votre organisme.

Il est tout à fait possible de se défouler tout en priorisant la sécurité. Nous ne disons pas que les sports classiques sont sûrs à 100% mais, tout de même il faut se rendre à l’évidence, les sports classiques sont moins dangereux que les sports extrêmes.

Inconvénient des sports classiques

Comme toutes activités sportives qui se respectent, il est possible de constater des blessures, courbatures, foulures, déchirures, etc. chez les participants. Ces contusions sont souvent dues à de mauvais mouvements, une bousculade et tant d’autres.

D’ailleurs, sa facilité d’accès pourrait être néfaste à la santé comme le surentraînement ou surexploitation du corps. En effet, lorsque l’on fait du sport, notre rythme cardiaque bat plus vite et si nous forçons trop dans les séances sportives, il est possible de se retrouver avec des problèmes cardiaques. Ce n’est en aucun cas un rempart pour vous empêcher de faire du sport, mais il faut le pratiquer avec modération.

Alors osez et vous serez comblé.

Planche de surf plantée dans le sable sur une plage

Comment choisir votre planche de surf ?

Choisir sa planche de surf idéal est un vrai défi pour les amateurs de ce sport extrême. En effet, il y a plusieurs critères à prendre en compte pour le choix. De plus, les offres se multiplient de jour en jour. Mais tout d’abord, la règle de base à suivre est que plus vous êtes lourd, plus vous aurez besoin d’une planche plus épaisse, plus longue et à plus grand litrage. A l’inverse, si vous êtes léger, une planche à petit litrage vous ira parfaitement. Continuer la lecture

Les sports extrêmes : de véritables religions en terre malaisienne

Il est loin ce temps où l’on pensait que la Malaisie ne se prête point à de belles vacances. Car oui, chaque année, de plus en plus de touristes se ruent vers cette pépite asiatique. Et c’est bien compréhensible. Ce territoireà la beauté enchanteresse, quasi surnaturelle captive avec ses sublimes îles et sa riche végétation. À côté de toute cette magnificence, l’adresse promet toute une ribambelle de sites propices à la pratique des sports extrêmes. Continuer la lecture

Quelles mesures adopter pour minimiser les risques d’incidents en mer ?

La question de la survie en mer est survenue à maintes reprises au cours de l’Histoire de l’homme. Depuis toujours, des techniques et des instructions sont continuellement révisées et divulguées pour minimiser les risques d’incidents en mer. De même, les procédures de sécurité sont désormais régies par des lois et codes en vigueur. Ceci fait montre de l’importance et de la nécessité que revêt la sécurité maritime.

La sécurité à bord d’un navire étant une priorité, il est d’autant plus nécessaire que vous en sachiez plus sur le sujet.

Comment s’équiper pour aller en mer ?

Les aventures en mer font partie des plus risquées au monde. Il apparaît donc essentiel de prendre des mesures afin de limiter au mieux toutes sortes de désagréments. La plus élémentaire, mais aussi la plus importante de ses mesures, consiste à bien se vêtir pour l’occasion. Bien se parer avant d’aller à l’assaut de la mer et de ses vagues pourrait vous éviter une flopée de complications. Comment cela est-il possible ?

Dans les faits, la mer est une vaste zone hautement polluée. Contracter une maladie devient chose facile lorsque votre protection est négligée. En plus, l’isolation n’arrange rien au malaise puisqu’il n’y aura pas de secours médical dans l’immédiat. Or, un équipage en mauvais état suffit à mettre en péril toute la sécurité d’un navire. Le mieux à faire, c’est se couvrir convenablement pour éviter une mésaventure.

Mais attention ! Ici, il ne s’agit pas de vos vêtements usuels, mais d’équipements spéciaux et conçus pour les expéditions en mer. Des cirés et chaussures Helly Hansen qui sauront vous tenir au chaud et à l’abri des indispositions. Outre les vêtements spéciaux, d’autres équipements tels que l’éponge d’entretien, la lampe frontale, le calculateur de marée, etc. vous permettront de bénéficier d’une sécurité optimale à bord de votre navire.

Bien s’équiper et garantir un bon état physique, ce sont les conditions nécessaires à l’efficace sécurisation d’une expédition en mer. Et ce, qu’il s’agisse de vacances, de travail ou même de croisades.

Les comportements à adopter une fois en bateau

Tout d’abord, aller en mer nécessite un certain entrainement pour ainsi dire. Il est capital que vous l’ayez suivi ou du moins que vous vous fassiez accompagner d’une personne expérimentée dans le domaine. Une fois à bord, vous devrez vous appliquer à respecter ses moindres consignes.

Il n’est pas rare que la météo fasse des siennes ou que l’on soit victime d’incidents maritimes. Avec une expérience moindre, vous risquez d’être pris dans l’engrenage. Une personne expérimentée, par contre, saura quoi faire et vous guidera vers une issue plus salutaire. Il est donc primordial de suivre les conseils du capitaine de bord. Ainsi, vous pourrez éviter les conduites addictives ou celles préjudiciables à votre sécurité et à celle de tout l’équipage.

Et si, par malheur, vous vous retrouvez à l’eau ou que le bateau fait naufrage, ne paniquez surtout pas ! Ce n’est pas la fin. Il est toujours possible de s’en sortir pour peu que vous ayez eu droit aux bons conseils.

Vacances sportives au Vietnam : 2 sports extrêmes à ne pas manquer

Le Vietnam, le fameux pays du dragon, est l’une des destinations les plus prisées sur le continent asiatique. Cette préférence est surtout motivée par les nombreuses activités possibles dans la contrée. Spécifiquement les adeptes de sports extrêmes y trouveront leur bonheur. D’ailleurs, voici deux sports d’adrénaline à découvrir au Vietnam.

 

Voyager au Vietnam pour faire de l’escalade en montagne

À ne pas en douter, l’escalade en montagne est l’un des sports extrêmes les plus privilégiés des voyageurs au Vietnam en quête de sensations fortes. La raison en est qu’il s’agit également de la meilleure façon de contempler les paysages merveilleux du Vietnam. De plus, le pays ne manque pas de sites où s’adonner à ce sport extrême.

Parmi les plus spectaculaires, on retiendra entre autres la baie d’Halong avec ses milliers d’îlots karstiques. L’île de Cat Ba est aussi un excellent spot d’escalade en montagne. Toutefois, ces spots ne sont pas accessibles à tous. Pour pouvoir conquérir les montagnes vietnamiennes, une bonne condition physique est requise.

En outre, il faudra se doter des différents équipements et outils adéquats. Hormis les chaussures adaptées, vous aurez aussi besoin entre autres d’un casque, d’une sangle de ceinture. À cela s’ajoutent des cordes et des crochets pour maintenir ceux-ci. Pour éviter les oublis, faites une liste de tous les indispensables avant de faire votre valise.

Pour réussir votre escalade, il n’y a rien de mieux que d’organiser votre voyage au Vietnam avec Marco Vasco ou bien un autre voyagiste professionnel. Le fait de partir avec une agence spécialisée sera à votre avantage. Vous pourrez notamment faire un combiné de plusieurs spots pour faire le maximum de découvertes.

S’adonner au kayak au Vietnam

Nécessitant de la hardiesse, de la patience, de la force, de l’endurance, etc., le kayak est un véritable sport extrême. Il fait partie des activités les plus appréciées pour une bonne poussée d’adrénaline.

Au pays du dragon, vous avez le choix entre une multitude de sites pour vous adonner au kayak. Dans la province de Bac Kan, vous trouverez entre autres le lac de Ba Be, le premier lac naturel du pays par la taille. Dans la province de Vinh Phuc, le lac artificiel Dai Lai vous attend de pied ferme. Sinon, à environ 4 heures en voiture de la capitale du Vietnam, la baie d’Halong vous invite à une aventure mémorable au cœur de la nature. Au sud de celle-ci, la baie de Lan Ha vous dévoile des paysages idylliques à couper le souffle.

Peu importe votre choix, une bonne organisation est toujours de rigueur avant de vous aventurer au kayak. Pour cela, il est toujours conseillé de passer par une agence de voyages spécialisée. Si vous voulez toutefois planifier vous-même votre aventure, il va falloir être méticuleux. Pensez notamment au tarif de la location de bateau. Celui-ci coûte entre une cinquantaine de dollars et une centaine de dollars par heure au Vietnam. Il varie notamment en fonction du type de bateau et du nombre de places.

 

4 spots de saut à l’élastique à connaître en Afrique du Sud

Vous êtes un amateur de sensations fortes ? Lors de vos voyages, vous êtes de ceux qui recherchent des expériences marquantes ? Pourquoi ne pas visiter l’Afrique du Sud et essayer le saut à l’élastique ? En effet, en plus de ses safaris, de ses villes et de ses paysages, le pays attire également les amateurs de saut à l’élastique. Ci-après quelques-uns des  spots de saut à l’élastique les plus populaires.

 

Le pont de Bloukrans : une expérience trépidante

Vous êtes à la recherche d’adrénaline ? Pourquoi ne pas essayer l’un des  sauts à l’élastique les plus hauts du monde ? Pour cela, rendez-vous au pont de Bloukrans, en Afrique du Sud. Le site se trouve dans la province du Cap-Occidental et fait 216 m de haut.

Le Bloukrans est considéré comme le lieu de saut à l’élastique le plus remarquable au monde. La chute est tout simplement vertigineuse. De plus, vous profiterez d’un cadre tout simplement magnifique. Le site permet également de s’adonner à d’autres activités comme le kayak, la randonnée et la tyrolienne.

Sauter depuis le téléphérique Cape Town

Cape Town est l’une des villes les plus populaires de l’Afrique du Sud. Elle regorge d’activités pour toutes les envies. Si vous souhaitez bénéficier d’un séjour sur mesure et vous adonner à vos activités préférées, pensez à faire appel aux services d’une agence de voyages.

Pour en savoir plus, vous trouverez des informations sur les différentes offres proposées par les agences de voyages sur internet. Pour les amateurs de sensations fortes, il est impossible de visiter Cape Town  sans essayer le saut à l’élastique depuis le téléphérique. Il s’agit d’une expérience unique qui permet d’apprécier la nature et le paysage de la montagne de la Table d’une autre façon.

Les tours de refroidissement de Soweto

Soweto se trouve à une quinzaine de kilomètres de Johannesburg. Il s’agit d’un township qui propose de vivre une aventure tout simplement unique. En effet, vous y trouverez deux tours de refroidissement qui vous proposent une chute d’environ 100 m de haut.

Il est possible de faire du saut à l’élastique depuis la passerelle qui relie les deux tours. Mais il ne s’agit pas du seul intérêt du site. Les sommets des tours donnent une vue unique sur Johannesburg. Il vous sera également possible de profiter d’une balançoire intérieure et de faire de la base jump.

Le pont Gouritz, un spot à ne pas manquer

Le pont Gouritz est également un spot de saut à l’élastique populaire en Afrique du Sud. Il se trouve près de la ville portuaire de Mossel Bay. Le pont permet de sauter à une hauteur de 65 m au-dessus des eaux tourbillonnantes du fleuve de Gouritz.

Les sauts à l’élastique permettent de donner à votre séjour une autre dimension. En effet, il s’agit d’une expérience à vivre au moins une fois. Si vous prévoyez de partir en Afrique du Sud, pensez à intégrer ses spots dans votre itinéraire pour un maximum de sensations fortes. D’autres spots comme le pont Kings Kloof Bridge et le SCAD Freefall SA  sont également à ne pas rater.